Cibrina

Manger sainement sans se ruiner

Manger sainement sans se ruiner?

Après les excès des Fêtes, nous sommes nombreux.ses à faire à la fois attention tant à notre santé qu’à notre budget. Et comme manger de manière économique ne signifie pas forcément sacrifier la qualité nutritionnelle des repas, voici quelques idées de repas sains, simples et abordables pour vous aider à économiser tout en prenant soin de vous !

 🍲 Soupes aux Légumes de Saison :

Préparez des soupes réconfortantes avec des légumes de saison comme les carottes, les poireaux et les navets. Congelez les portions pour une utilisation ultérieure. Pensez au lait de coco et aux épices pour des saveurs douces et réchauffantes.
 
🍛 Pâtes Aux Légumes d’Hiver :
Mélangez des pâtes complètes avec des légumes d’hiver, tels que les choux de Bruxelles, les champignons et les épinards. Ajoutez une sauce tomate maison ou encore des crèmes végétales pour plus de gourmandises.

🥦 Plateau de Légumes Rôtis d’Hiver :

Rôtissez des légumes d’hiver abordables comme les carottes, les panais et le chou-fleur avec des herbes. Servez-les avec du riz ou du pain.
 
🍲 Ragoût de Haricots :
Les haricots secs sont économiques et riches en protéines. Préparez un ragoût de haricots avec des tomates en conserve, des oignons, de l’ail et des épices.
 
🍲 Curry de Légumes d’Hiver :
Faites un curry de légumes avec des légumes d’hiver abordables comme les pommes de terre, les pois chiches et les épinards. Servez-le avec du riz.
 
🌽 Poêlée de Légumes Racines :
Faites sauter des légumes racines comme les carottes, les betteraves et les panais avec des herbes pour une option nutritive.
 
🍲 Chili Végétarien :
Préparez un chili végétarien avec des haricots rouges, des tomates en conserve, des poivrons et des épices. Servez-le sur du riz ou des pommes de terre.
 
🍲 Minestrone aux Légumes d’Hiver :
Préparez un minestrone avec des légumes d’hiver, des haricots et des pâtes complètes.
 
🍲 Omelette aux Restes :
Utilisez les restes de légumes, de fromages et de viandes pour préparer une omelette saine et rapide.
 
🍚 Bols de Céréales et Légumes :  Composez des bols avec du riz ou du quinoa et ajoutez des légumes sautés, des haricots en conserve et une sauce simple à base de soja pour un repas rapide et économique.
 

En incorporant ces repas simples et économiques dans votre routine, vous pouvez manger sainement tout en respectant votre budget.

Bon appétit ! 🌱🍲💰

Manger sainement sans se ruiner Lire la suite »

Prendre soin de son système respiratoire

Prendre soin de son système respiratoire

Du premier jour de notre vie jusqu’au dernier, nous développons de manière innée la faculté de respirer. Malheureusement sous l’effet du stress, d’une mauvaise hygiène de vie ou d’une mauvaise posture, nous perdons vite les bons réflexes de la respiration.

Pourtant, les poumons sont des organes vitaux. Ils sont composés de deux lobes reliés à deux bronches principales qui mènent à la trachée. Ils assurent le bon fonctionnement de la respiration. Nous inhalons de l’oxygène qui va servir à produire de l’énergie et nous expirons du dioxyde de carbone qui correspond aux déchets résiduels des cellules du corps. C’est pourquoi une bonne respiration est essentielle afin d’assurer plusieurs fonctions.

  • L’oxygénation du corps : comme on vient de le voir, en respirant, de l’oxygène pénètre dans le sang par l’intermédiaire des poumons qui vont permettre cet échange de gaz. En effet, c’est ensuite également par eux que le gaz carbonique est rejeté.
  • La régulation acido- basique : il y a 2 organes qui sont responsables de cet équilibre qui est caractérisé par la densité des ions hydrogènes des cellules : les poumons et les reins.
  • La régulation de la température du corps : c’est le mouvement de l’air et l’échange de gaz qui permet le contrôle de la chaleur corporelle interne. 
  • Les poumons nettoient l’organisme : cet organe est un émonctoire (qui sert à évacuer les déchets). Si ce dernier assure mal ce rôle, une sécrétion trop importante de mucus va se former sur les parois des bronches. 

                       Le mécanisme de respiration

La respiration repose sur deux mouvements : l’inspiration et l’expiration. Le système respiratoire est d’ailleurs le seul système à double commande du système nerveux : il est à la fois involontaire et volontaire.

  • L’inspiration : D’un point de vue mécanique, les muscles intercostaux et le diaphragme se contractent pour laisser passer l’air. Par les voies respiratoires, l’air rejoint les poumons. Celui-ci est ensuite transporté vers les cellules et les organes via le système sanguin. Cet oxygène est ensuite transformé en énergie et utilisé par nos cellules.

  • L’expiration : D’un point de vue mécanique, le diaphragme se rétracte et remonte. Lorsque l’air est à l’intérieur de notre corps, un échange gazeux va avoir lieu. Les cellules vont alors rejeter le gaz carbonique (CO2) qui va être transporté par le système sanguin vers les poumons. Il est ensuite rejeté par les voies respiratoires.

  • Le diaphragme : Situé sous la cage thoracique, est primordial dans beaucoup de situations. Il est nécessaire dans la respiration, mais aussi pour stimuler les autres organes en les « massant », favorisant ainsi la digestion.

                                                                                       Quels sont les bienfaits de la respiration?

En Naturopathie, la force vitale est un élément clé dans l’accompagnement. En effet grâce à la respiration, nous renforçons notre force vitale. Plus notre force vitale est développée, plus notre santé est optimale.

Outre le fait d’alimenter les cellules, le cerveau, les muscles et les organes, la respiration regorge de bienfaits sur notre santé en général.

  • Lutter contre le stress et l’anxiété,

  • Lutter contre la dépression,

  • Réguler la tension artérielle,

  • Faciliter la digestion,

  • Eliminer les toxines,

  • Permettre une meilleure gestion des émotions,

  • Améliorer le sommeil,

  • Améliorer la posture….

Quelques conseils pour soutenir son système respiratoire :

* Promenade dans la nature

Rien de tel que la nature pour détoxifier ses poumons et profiter de respirer pleinement. Pour cela, vous pouvez aller à la campagne, en forêt ou en bord de mer. Renouer avec la nature va vous apporter plusieurs bienfaits sur l’organisme notamment en agissant sur le taux de cortisol (hormone du stress). Le rythme cardiaque va ralentir et la respiration va se faire plus profonde. Vous allez par exemple pouvoir tester ce que l’on appelle la cohérence cardiaque en inspirant par le ventre et en expirant par la bouche afin de retrouver bien-être et sérénité. Loin de la pollution urbaine, ce sont non seulement vos poumons, mais également tout votre corps que vous allez oxygéner. Faire un séjour à la montagne, par exemple, est une excellente idée pour renforcer ses poumons. En effet, en altitude, le taux d’oxygène est moins important, notre corps va alors produire plus de globules rouges dans le sang. Ce taux d’hématocrite plus élevé va aider nos poumons et nos muscles à mieux fixer l’oxygène. 

* Faire du sport

Il n’est plus à prouver que l’exercice physique est le garant d’une bonne santé. Faire du sport va naturellement augmenter les capacités respiratoires. Toute activité physique est bonne pour renforcer ses poumons. Pendant une séance de sport, les poumons vont apporter l’oxygène pour produire l’énergie nécessaire à l’activité physique. Ils vont ensuite rejeter le dioxyde de carbone produit en plus grande quantité lors de l’exercice. 

 * Exercices de respiration en pleine conscience

Faire des exercices respiratoires est une bonne pratique pour faire travailler notre capacité pulmonaire.

  • Le yoga vous aidera à apprendre plusieurs techniques de respiration, c’est ce que l’on appelle les Pranayamas. 

  • S’amuser à gonfler des ballons : c’est vraiment tout simple, cela consiste à gonfler des ballons en adoptant une respiration très profonde.

  • L’apnée est une autre manière d’entraîner ses poumons. Il faut inspirer profondément, retenir sa respiration et expirer doucement. 

* Adopter une bonne alimentation

Veiller à avoir une alimentation saine est fondamental pour une bonne santé. Concernant nos poumons, il convient d’avoir une nourriture riche en fruits et en vitamines C. 

  • Le pamplemousse renforce et nettoie le système respiratoire. 

  • Les bananes, les pommes, les tomates, agissent contre le vieillissement des fonctions pulmonaires. 

  • L’oignon, antioxydant reconnu et riche en soufre, aide à nettoyer les voies respiratoires et limite l’asthme.

  • Le brocoli répare les poumons abîmés 

  • Les noix du Brésil sont riches en Sélénium, qui agit comme un détoxifiant. 

  • Le gingembre élimine les radicaux libres présents dans les poumons.

De manière générale, il faut éviter toute nourriture transformée, trop grasse et trop sucrée qui engorge notre organisme et nos poumons, qui restent l’émonctoire de secours de notre système digestif. Le régime méditerranéen riche en fruits, légumes et poissons est une bonne alternative, sans privation 🙂

 * Les plantes au service de l’appareil respiratoire

Il y a plusieurs moyens d’utiliser les plantes pour renforcer ses poumons et son système respiratoire :

  • Avec les huiles essentielles qui sont utilisées seules ou en synergie. On peut noter : l’huile essentielle d’Eucalyptus radié, de Romarin, de Pin Sylvestre, de Menthe poivrée, de Niaouli, de cyprès…

  • Avec des infusions : plusieurs plantes aux vertus bénéfiques peuvent être séchées et prises en infusion comme par exemple : la Bourrache, l’Astragale, l’Aunée, l’Hysope, la Molène, l’Origan, les feuilles de Plantain, la Menthe…

  • En inhalation. En effet, on peut tout à fait mettre quelques gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir et respirer le tissu de temps en temps. Une autre façon de faire consiste à mettre 3 gouttes de chaque huile essentielle sélectionnée, dans un récipient d’eau chaude et de respirer les vapeurs dégagées (à faire les yeux fermés bien sûr). 

  • Pour rappel, naturel ne veut pas dire sans danger. Prenez connaissance des précautions d’emploi et contre indications lors de l’usage de plantes, bourgeons, huiles essentielles ou tous autres compléments.

 

Gardons à l’esprit que les poumons sont directement liés au souffle et donc à la vie. Prenons donc le temps de respirer!

 Pour vous aider à faire des pauses respiration, voilà une petite vidéo!

La naturopathie ne prétend guérir aucune maladie et ne constitue pas une incitation à changer ou interrompre un traitement en cours. Elle ne substitue aucunement un avis médical. 

De même, un complément alimentaire ne remplace pas une alimentation équilibrée, variée et un mode de vie sain.

Prendre soin de son système respiratoire Lire la suite »

Ambassadrice Mon Moment Magique

Ambassadrice Mon Moment Magique

DE L’ÉVEIL LUDIQUE AU DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Dans ces ateliers à l’approche globale, les enfants apprennent à prendre soin d’eux, à ralentir, à se connecter à l’instant présent, avec leur tête, leur corps et leur cœur. Ils ouvrent une parenthèse enchantée dans leur vie quotidienne, une bulle rien que pour eux. Les enfants vivent un moment magique, dans lequel ils se détendent, tout en s’amusant. Le cadre est sécurisant grâce à la bienveillance de l’animatrice·eur. Les enfants repartent des ateliers avec des outils concrets à utiliser à la maison, à l’école, seuls, avec leurs amis, en famille, pour être bien dans leurs baskets, pour toute leur vie… Grâce à ces réflexes bien-être simples et ludiques, ils se sentent apaisés, forts et épanouis.

DES RESSOURCES PRÉCIEUSES PARTAGÉES AUTOUR D’UN THÈME

Des ressources magiques leur sont transmises, en fonction de l’âge et des besoins : météo des émotions, jeux coopératifs, cercle de parole, auto-massage, pratiques corporelles, gratitude, dessin, relaxation… Des rituels calmes sont alternés avec des rituels dynamiques, des temps individuels succèdent à des temps en groupe. La proposition de plusieurs pratiques et techniques bien-être au sein d’un même atelier constitue la signature du concept Mon Moment Magique (MMM). La dimension pédagogique proposée dans les ateliers Mon Moment Magique repose d’une part sur la bienveillance et l’échange, et d’autre part sur les dernières recherches en psychologie positive et en neurosciences. Et aussi sur les étapes du développement des enfants, leurs besoins, leur rythme de vie. L’ambition est d’ancrer des habitudesdes réflexes bien-être.

Chaque atelier explore un thème : les émotions, la confiance en soi, la paix, les animaux, les super-héros, l’amitié, les accords toltèques, l’écologie, les erreurs… Ce thème, ligne directrice de l’atelier, permet de relier les différentes pratiques bien-être proposées et garantit la diversité proposée aux enfants. 

POUR LES PETITS ET LES GRANDS ENFANTS

Les ateliers Mon Moment Magique ont initialement été conçus pour les juniors (6-11 ans). Forts du succès et de la demande croissante de la part des familles, les publics accueillis ont été élargis au fur et à mesure : les minis (4-5 ans), les ados (12-16 ans), les duos (1 adulte/1 enfant), les femmes. Les ateliers Mon Moment Magique sont également animés dans les écoles, sur les temps périscolaires, et dans les hôpitaux.

Chaque format d’atelier a été construit en fonction de l’âge du public concerné avec une adaptation de la durée, du nombre et de la nature des rituels proposés.

Chaque atelier accueille en moyenne 8 participants, et dure entre 1h et 2h.

Un nuage magique crée le lien entre les participants. Il est le dénominateur commun entre tous les ateliers MMM partout dans le monde, et le garant de l’image de marque, un peu comme une mascotte.

                              DES BIENFAITS POUR TOUTE LA VIE

  • Accueillir, reconnaître et exprimer ses émotions

  • Développer sa confiance en soi

  • Créer des routines bien-être dans sa vie quotidienne

  • Contribuer à son épanouissement global

  • Cultiver son calme intérieur

Ambassadrice Mon Moment Magique Lire la suite »

Alimentation en naturopathie

Alimentation en naturopathie

Aujourd’hui, je vous propose un article sur notre premier outil de travail : l’alimentation !

Pourquoi le premier ? Tout simplement parce que c’est notre carburant !!! Et nous savons tous qu’avec un carburant de moindre qualité, notre voiture tombera en panne ! C’est pareil pour notre organisme 😉

Alors voici quelques conseils pour choisir au mieux notre alimentation.

Nous nourrir, un besoin qui ne date pas d’hier !

Déjà les grecs s’intéressaient à la nutrition. Pour eux, l’alimentation faisait partie intégrante de l’hygiène de vie. 

Hippocrate évoque largement l’importance de la nourriture sur le fonctionnement du corps et il déterminera aussi des humeurs (sanguin, bilieux, nerveux, lymphatique) et le régime approprié afin de conserver leur équilibre.

Ces différentes catégories sont d’ailleurs utilisées lors du bilan naturopathique afin de déterminer votre constitution de base, et les fragilités potentielles de votre organisme.

  • Au 15ème siècle, les préoccupations diététiques réapparaissent. Des livres de cuisine vantent le mérite des épices, du vin pour ses vertus tonifiantes.
  • Au 17ème et 18ème siècle, la gastronomie prend le pas sur la diététique, et sert à manifester son statut social. Les régimes tiennent compte du plaisir, de la variété, de l’aspect esthétique.
  • Au 19ème siècle, la révolution agricole et industrielle va modifier considérablement les modes de production et de fabrication des produits alimentaires. Des préoccupations hygiénistes voient le jour, la médecine et la science vont mettre en évidence le lien entre santé et alimentation saine. A cette époque, « saine » signifiait avant tout « absence de contamination microbienne ».
  • Vers 1850, les chimistes découvrent les macros nutriments. Ils sont des sources d’énergie utilisables par l’organisme pour sa croissance et son métabolisme de base. Ils regroupent : les protides ou acides aminés, les lipides, les glucides.
  • En 1856, Claude Bernard publie « introduction à la médecine expérimentale », il y aborde la fonction du foie et la digestion. La valeur symbolique de l’alimentation laissera la place à la diététique avec les découvertes scientifiques.
  • Au 20ème siècle, le lien entre alimentation et santé est clairement établi, c’est la naissance de programmes de santé publique.

Le lien entre carences alimentaires et problèmes de santé est encore renforcé grâce à l’étude SU.VI.MAX (SUpplémentation en VItamines et Minéraux Anti-oXydants), menées sur 13 017 adultes sur 8 années (1994 – 2002) et dirigée par le Professeur Serge Hecberg.  Elle a permis de valider un certain nombre d’hypothèses : relation entre l’apport en vitamines et oligo-éléments antioxydant et protection contre les pathologies cancéreuses et cardiovasculaires.  Elle aura un impact non négligeable dans l’évolution du discours alimentaire.

  • Depuis 2009, une grande étude est en cours pour mesurer l’impact de l’alimentation sur la santé, et cela sur le long terme. Et vous pouvez vous y inscrire sur le site : Nutrinet Santé. 

                       Quelle alimentation en naturopathie ?

L’alimentation est le premier outil du naturopathe.

En effet, sans un carburant au top, notre corps ne peut pas fonctionner correctement. L’impact sur notre vitalité a été montré par de nombreuses études.

Contrairement aux recommandations habituelles en matière de calories, le naturopathe s’intéresse avant tout à la qualité de ce que vous mangez, et pas forcément sur la quantité.

Lorsque vous allez voir un naturopathe, il va regarder votre régime alimentaire, mais aussi votre digestion. Car avant tout, l’alimentation en naturopathie doit être individualisée, selon vos déséquilibres et fragilités.

En naturopathie, on se focalise surtout sur la teneur en micro-nutriments de ce que vous mangez. Un aliment avec des calories qui n’amènent aucun nutriment est un aliment mort. Nous allons donc nous tourner vers une alimentation la plus « vivante » possible.

Avant de vous demander de modifier votre alimentation, il faut d’abord s’intéresser à votre problématique. Quelle est la raison qui vous amène à rencontrer un naturopathe ou à vouloir modifier votre alimentation ?

 

                                                                                       Quel objectif souhaitez-vous atteindre ?

Certaines personnes souhaitent perdre du poids, améliorer leur système digestif, mettre en place un rééquilibrage alimentaire, ou retrouver de l’énergie.

Quelque soit votre motif de consultation, votre naturopathe établira avec vous un programme d’hygiène vitale adapté, qui comporte forcément des conseils alimentaires.

Toutefois, quelques conseils simples conviennent à tous, en voici quelques-uns.

        Les conseils de base de l’alimentation en naturopathie

La qualité des aliments, la base de l’alimentation en naturopathie

Privilégier le bio, pour éviter, notamment les perturbateurs endocriniens (qui se trouvent dans les pesticides, notamment). Pour installer une alimentation bio, vous pouvez commencer par sélectionner ce que vous trouvez en vrac (parfois au même prix que les aliments conventionnels).

Si vous ne pouvez pas tout prendre en bio, essayez au moins d’éviter les fruits et les légumes les plus impactés par les traitements chimiques. Vous pourrez trouver la liste sur le site de Consoglobe.

 

 

                                                                                   L’équilibre, la base de l’alimentation en naturopathie

Les protéines :

Les protéines sont constitués essentiellement d’acides aminés (AA) . Il suffit de 20 acides aminés pour former toutes les protéines humaines.
Tous les AA apportent de l’énergie à l’organisme, mais chacun a une fonction propre au niveau de chaque système.
Ils seront indispensables à la construction des protéines mais aussi aux neurotransmetteurs, enzymes, hormones, matrice osseuse, et j’en oublie…Nous devons donc tous avoir un apport de protéines de qualité. Cela ne signifie pas que vous devez manger de la viande à tous les repas. De nombreuses protéines végétales sont présentes dans les céréales et les légumineuses. Il suffit juste de savoir les équilibrer.
Pour apporter de bonnes sources de protéine dans votre alimentation (par exemple) :

  • De la viande 2 fois par semaine (viande rouge à limiter à 1 ou 2 fois par semaine),
  • Du poisson 3 à 4 fois par semaine,
  • Et des protéines végétales les autres jours (lentilles, pois chiche, flageolets, haricots rouges, fèves, accompagnés de céréales complètes : sarrasin, quinoa, boulghour, semoule, riz, pâtes).

Les légumes :

On les choisit bios si possible, et surtout crus autant que possible. En effet, la cuisson détruit une grande partie des vitamines et des minéraux. La vitamine C est détruite à 60°C. Ils doivent représenter la moitié de votre assiette. Vous pouvez y ajouter des aromates, des herbes aromatiques (riche en antioxydants). Plus votre alimentation est crue, plus il y a de micronutriments assimilables.

Quand la saison ne permet pas d’avoir une variété de légumes crus, vous pouvez vous tourner vers les jus de légumes. Ils sont une bonne source de vitamines et de minéraux. Pour cela, il est préférable de les faire soi-même, mais les marques Biotta ou Breuss, en magasin bio, sont une bonne option.

Les glucides :

Ils regroupent tous les aliments qui contiennent du « sucre ». Ils ne sont pas tous sucrés, et se trouvent essentiellement dans les céréales, les fruits, les fruits secs, le miel, les farineux (châtaignes, par ex), mais on en trouve aussi dans quasiment tous les légumes, et plus particulièrement les légumes racines : pommes de terre, patates douces, carottes, betterave…
Souvent diabolisés, les glucides sont pourtant des éléments indispensables à notre organisme, le corps en a besoin pour la transformation de tous les autres nutriments.
Si nous n’avons pas suffisamment de glucides, l’organisme va transformer nos protéines afin de s’en procurer.
Mais tous les glucides ne se valent pas : les aliments transformés, les « sucres » sans aucun apport nutritif (gâteaux industriels, bonbons, etc) sont à proscrire.
Pour vous assurer d’avoir un apport de glucides de bonne qualité, privilégier les aliments complets ou semi complet : riz, quinoa, sarrasin, pâtes, les fruits secs et les fruits frais, les légumes racines.

Les Acides gras : en bref, les aliments gras.

Il y a les bons et les mauvais. C’est en tout cas le discours qu’on vous tient depuis des années. Je dirai plutôt qu’il y a, selon votre problématique, ceux à favoriser et ceux à éviter. Diaboliser un aliment n’est pas, selon moi, la bonne solution. Mais en règle générale, nous devrions favoriser les aliments source de bons omégas.

Les produits laitiers : 

Ils sont souvent vantés pour leur apport en Calcium, et peuvent être consommés en excès pour cette raison. Pourtant d’autres aliments sont une bonne source de Calcium, comme la sardine, la graine de sésame (et tous les oléagineux).

Certaines personnes ont du mal à les digérer, et il faudra alors réduire leur apport, ou au moins le diminuer. Les produits laitiers de brebis ou de chèvre sont souvent mieux tolérés.

Intégrer du cru dans l’alimentation :

Des légumes et fruits crus chaque jour, assure un bon apport de vitamines et de minéraux. A 60°C, la vitamine C est détruite, et la cuisson dégrade les autres vitamines. Mettre du cru dans son assiette tous les jours. Et si cela parait difficile, vous pouvez penser aux graines germées. Vous pouvez également penser au jus de légumes, si possible frais.

L’ambiance du repas :

L’ambiance du repas est tout aussi importante que le contenu de votre assiette. Manger une bonne salade pleine de bons nutriments avec un collègue que vous détestez et qui vous parle de travail tout au long du repas aura un impact sur votre digestion. Qui dit mauvaise digestion dit également mauvaise assimilation.
Privilégiez donc une ambiance détendue, entourée de personnes que vous appréciez, voire seule en écoutant une bonne mélodie. Quand vous mangez, essayez, dans la mesure du possible, de ne faire que cela. Évitez la télé ou autre écran.
Prenez conscience des saveurs et des parfums, pour avoir vraiment du plaisir. Prenez votre temps.
Vous devez avoir du plaisir à vous installer devant votre assiette.

Fuir les aliments transformés :

Privilégier les aliments bruts, vous serez sûr de ce que vous mettez dans votre assiette. Vous pouvez vous « amuser » à lire quelques étiquettes des produits transformés pour vous rendre compte de la valeur nutritionnelles de ces aliments.
Souvent bourrés d’additifs, de colorants, de gras, et même parfois de sucre, ils vous caleront, mais auront un apport en micronutriments très pauvres.
Privilégiez le fait maison, même (et surtout) pour le goûter des enfants. Vous pourrez ainsi sélectionner vos ingrédients.

La mastication, une clef de l’alimentation en naturopathie

En prenant le temps de mâcher correctement vos aliments, vous obtiendrez beaucoup de bénéfices.
Tout d’abord mécanique : broyer les aliments permet de faciliter le travail de l’estomac (qui ne contient pas de dents, rappelons-le ;-)), ensuite cela permettra d’humidifier les aliments et de favoriser le travail chimique grâce à une enzyme : la ptyaline salivaire.
Ensuite un effet organoleptique apparaîtra : saveurs, arômes, texture seront plus présents. Enfin un bénéfice important est le sentiment de satiété : une mastication plus longue induit un effet réplétif et modérateur sur l’appétit.

Rééquilibrer son alimentation en naturopathie

Quand on s’engage à modifier son alimentation, on peut le vivre comme un énième régime. Ce n’est pas le cas en naturopathie. Votre naturopathe vous accompagne pas à pas, pour que les habitudes s’installent progressivement. Si vous allez trop vite dans les changements, vous n’aurez peut-être pas de plaisir, et vous finirez par renoncer.

Déterminez quel est le premier changement que vous voulez faire, et tenez ce changement pendant quelques semaines, puis installez un deuxième changement. Vous pourriez choisir, par exemple, d’adapter votre petit-déjeuner en premier.

Quand vous prenez rendez-vous avec votre naturopathe, il/elle va vous aider à prioriser, pour que vous commenciez par :

  1. Ce qui est le plus important selon votre état de santé
  2. Ce que vous serez capable de faire sans trop vous forcer.

Vous serez ainsi accompagné, soutenu, et motivé pour avancer vers votre objectif.

Prendre soin de son alimentation, c’est s’assurer de préserver sa vitalité.

En résumé

  • Pensez qualité plutôt que quantité,
  • Privilégiez le bio quand vous le pouvez, et les aliments bruts au maximum,
  • Equilibrez votre assiette : la moitié de légumes, ¼ de glucides, ¼ de protéines animales ou végétales,
  • Gardez un maximum de plaisir,
  • Avancez pas à pas vers votre objectif.

Alimentation en naturopathie Lire la suite »

Ma trousse nature

Ma trousse "nature"
pour les p'tits bobos de l'été

Les vacances approchent à grands pas ! Afin d’en profiter au maximum, et de vous parer contre les éventuels petits désagréments qui pourraient venir perturber votre tranquillité, je vous propose cette petite trousse de secours entièrement naturelle, dont tous les produits peuvent être trouvés dans les magasins bio ou en pharmacie.

Bien entendu, pas de listing type, tout dépend de VOS besoins! Quelques questions pour vous aider :

  • Êtes vous sensibles aux piqûres d’insectes ?
  • Ressentez-vous des troubles digestifs (ballonnements, flatulences, une irrégularité dans les selles…) ?
  • Vous sentez-vous stressé(e) ?
  • Êtes-vous sujet(te) à des réactions cutanées (boutons de fièvre, acné, urticaire …) ?
  • Avez-vous régulièrement des maux de tête ?

Il s’agit juste ici d’un bref aperçu de ce qui pourrait vous arriver au quotidien.

Voici quelques idées !

☯ Pour les petits bobos :

  • Le baume à base d’Arnica et d’Immortelle d’Italie conviennent aux contusions et aux entorses. L’Arnica contribue à favoriser la circulation, l’une des étapes les plus importantes dans la guérison d’une ecchymose ou d’une petite entorse,
  • L’huile essentielle de Lavande Vraie est utilisée localement pour les piqûres d’insectes, les boutons de fièvre et les brûlures mineures.
  • L’arbre à thé (antiparasites, antiviral et antifongique)
  • L’aloe vera (brûlures, coups de soleil…)

☯ Pour faciliter le sommeil et vous apaiser

  • La paille d’Avoine (Avena sativa) : elle est nourrissante et bénéficie également d’une affinité pour le système nerveux,
  • La Valériane: elle est puissante et s’avère utile si vous êtes stressé(e) et que vous voulez mieux dormir, par exemple.
  • La Lavande : légèrement sédative et aromatique,
  • L’huile essentielle de Lavande Vraie,
  • Le Passiflore: recommandé sous forme de teinture mère en cas de coups de pression soudain
  • La Mélisse Officinale: elle améliore votre humeur et rend rendre la vie plus «joyeuse et lumineuse»,
  • Le Millepertuis Perforé,
  • L’huile essentielle de Basilic Tropical qui est revigorante et revitalisante, tonique puissante du système nerveux 

☯ Pour les inconforts digestifs

  • Boire une infusion de Menthe Poivrée 
  • He de citron
  • Les plantes, telles que : le Pissenlit, la Bardane, les graines de Fenouil, ou encore les racines de Gingembre, sont efficaces surtout si vous les consommez avant les repas (en infusion par exemple). N’hésitez pas non plus à ajouter du fenouil ou du gingembre dans la cuisson de vos plats !
  • Les capsules de charbon actif  permettent d’absorber toutes les toxines du corps, notamment celles responsables de vos douleurs digestives. Le charbon actif est idéal si vous partez dans un pays où vous n’avez pas l’habitude d’aller.
  • L’argile en interne

☯ Pour soulager les douleurs (aigus ou chroniques)

  • L’huile essentielle de Gaulthérie couchée, qui aide à réduire les douleurs musculo-squelettiques,
  • L’huile essentielle de Menthe Poivrée pour soulager les maux de tête. 
  • L’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné, réputée comme anti-inflammatoire et antidouleur, bonne alliée pour les articulations. 
  • Les formules à base de racine de Kava Kava, de Scutellaire et de Valériane, conviennent à tous les types de douleurs : musculosquelettiques, crampes menstruelles, maux de têtes…

☯ Pour les troubles ORL et la stimulation de l’immunité

  • L’huile essentielle de Ravintsara est l’une des huiles essentielles les plus intéressantes : énergisante puissante, antivirale et stimulant immunitaire. Elle est préconisée pour les fatigues nerveuses, psychiques, insomnies, infections virales de la peau : zona, herpès labial, baisse immunitaire, prévention de la grippe, nez bouché et infections ORL (grippes, bronchites, rhinopharyngites)
  • Les produits de la ruche comme le miel, le pollen, le propolis…

☯ Du rescue en composé floral Fleurs de Bach pour les émotions fortes! Existe en crème aussi!

☯ Si vous pensez à d’autres incontournables, n’hésitez pas à commenter! Les propositions sont loin d’être exhaustives 🙂

 

En aucun cas, ces conseils de naturopathie ne se substituent à une consultation médicale, à un traitement prescrit par un médecin ou à une consultation avec un praticien de santé. 

Ces conseils sont généraux et à adapter à chaque personne selon ses besoins spécifiques. Naturels ne veut pas dire sans danger! Prenons soin de nous !

 

Ma trousse nature Lire la suite »

La naturopathie : Quésako?

La naturopathie : Quésako?

Qu’est-ce que c’est ?

 La naturopathie est une approche naturelle de la santé qui se pratique en prenant compte de l’ensemble de la personne sur ses divers plans : physique, émotionnel, mental et spirituel.

Elle est définie par l’Organisation Mondiale de la Santé (l’OMS) comme étant une médecine traditionnelle tout comme la médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique. Elle est d’ailleurs la 3e au monde après ces deux premières.

Son objectif est de prévenir et maintenir un niveau de vitalité optimale en utilisant un ensemble de techniques qui vont stimuler les capacités naturelles de régénération du corps.

 

Pourquoi consulter ?

 La naturopathie est d’abord une philosophie de vie à visée préventive, et lorsqu’un déséquilibre apparaît ce n’est pas sans raison. Le symptôme est alors perçu comme un mécanisme normal du corps car il s’agit de son moyen de communication pour nous signaler d’un déséquilibre à réajuster

L’objectif du naturopathe est de vous aider à trouver votre propre équilibre pour maintenir un état de vitalité optimale, et ainsi prévenir la maladie par l’utilisation de techniques naturelles : équilibrage alimentaire et hygiène de vie, plantes, qualité du sommeil, exercices physiques, gestion émotionnelle, huiles essentielles, respiration, réflexologie plantaire, massage-bien-être, fleurs de Bach…

La naturopathie peut vous aider lors des troubles dits fonctionnels ou chroniques comme ceux de la digestion, du sommeil, de la circulation, des articulations, du stress, du surpoids, des moments de déprime, des allergies, des troubles respiratoires, des troubles urinaires, inflammatoires, gynécologique, dermatologiques…

Pour les pathologies plus lourdes, la naturopathie reste un accompagnement et une aide supplémentaire aux traitements en cours.

NB : Les conseils délivrés ne constituent pas une ordonnance médicale et ne peuvent en aucun cas remplacer la visite chez votre médecin ni se substituer au traitement médical prescrit. Ne jamais interrompre un traitement sans l’accord de votre médecin traitant ; lui seul est habilité à modifier son ordonnance.

 

Pour qui ?

La naturopathie s’adresse à tout le monde et à tout âge, du bébé à la personne âgée.

Elle accompagne toutes les étapes de notre vie : enfance, adolescence, examen, grossesse, allaitement, ménopause, andropause….

Pour vivre une vie plus en adéquation avec nos valeurs

Ou simplement pour optimiser ou retrouver sa vitalité, sa joie de vivre par des moyens naturels.

naturopathe,naturopathe formation,naturopathe définition, naturopathe paris, naturopathe salaire, naturopathe dangereux, naturopathe animalier, naturopathe def, naturopathe lille, homéopathe uniciste, naturopathe tarif, naturopathe doctolib, naturopathe c'est quoi, naturopathe metier, naturopathe tours, naturopathe etude, naturopathe avis, naturopathe amiens, naturopathe fertilité, naturopathe perte de poids, naturopathe holistique, naturopathe iridologue, naturopathe formation prix, naturopathe endometriose, naturopathe pour maigrir, naturopathe arras, naturopathe et perte de poids, naturopathe remboursement, naturopathe en ligne, naturopathe nutritionniste, naturopathe, naturopathe prix, naturopathe valenciennes, naturopathe formation reconnue, naturopathe diplome, naturopathe reflexologue, naturopathe oise, naturopathe villeneuve d'ascq, naturopathe grossesse, naturopathe calais, que prescrit un naturopathe, naturopathe wikipedia, naturopathe dunkerque, naturopathe qu'est ce que c'est, naturopathe pour animaux, naturopathe douai, naturopathe formation cpf, naturopathe à domicile, naturopathe thyroide, naturopathe rncp, naturopathe et cancer, naturopathe en anglais, naturopathe cambrai, naturopathe medecin, naturopathe hygiéniste, naturopathe saint omer, naturopathe emploi, naturopathe hazebrouck, naturopathe offre emploi, naturopathe intestin irritable, naturopathe boulogne sur mer, naturopathe 94, naturopathe et arthrose, naturopathe roubaix, naturopathe iridologie, naturopathe 22, naturopathe et acné, naturopathe a distance, naturopathe 93, naturopathe tourcoing, naturopathe yonne, naturopathe à proximité, naturopathe 62400, naturopathe bethune, naturopathe nord pas de calais, qu'est ce que naturopathe, naturopathe nord, naturopathe pas de calais, naturopathe laon, naturopathe lens, naturopathe youtube, naturopathe et depression, naturopathe 02 , naturopathe pour maigrir avis, naturopathe richebourg, naturopathe ussel, naturopathe croix, naturopathe lambersart, naturopathe quantique, naturopathe 82, naturopathe kinesiologue, naturopathe onisep, naturopathe uriage, naturopathe, maigrir avec naturopathe, pourquoi voir un naturopathe, naturopathe instagram",naturopathe 59, naturopathe 62, naturopathe uzerche, naturopathe lomme, naturopathe sans diplome, naturopathe montreuil sur mer, naturopathe ou phytothérapeute, naturopathe veterinaire, naturopathe pour tomber enceinte, naturopathe a quoi ca sert, naturopathe ou nutritionniste, pourquoi devenir naturopathe, naturopathe iridologue avis, naturopathe amiens avis, naturopathe, naturopathe et sophrologue, naturopathe formation duree, naturopathe pres de chez moi, naturopathe pour chat, naturopathe ou sophrologue, naturopathe hem, naturopathe royan xavier, naturopathe quel diplome, naturopathe vegan, naturopathe gouvieux, naturopathe noyon, naturopathe armentieres, naturopathe proces, naturopathe ou homéopathe, naturopathe, naturopathe que fait il ,naturopathe pour animaux formation, naturopathe, naturopathe à yaoundé, naturopathe, naturopathe à tours, naturopathe, naturopathe comment devenir, naturopathe ou naturothérapeute, c quoi naturopathe, naturopathe wasquehal, naturopathe henin beaumont, naturopathe HDF, naturopathe hdf, naturopathe école synergie, école synergie naturopathe, naturopathe hauts de france, naturopathe tournai, naturopathe sans frontière, naturopathe, naturopathe bergues, qui peut devenir naturopathe, naturopathe que soigne t il, naturopathe irene

La naturopathie : Quésako? Lire la suite »

Sommet de la naturopathie

Sommet : Devenir naturopathe

Retrouvez les formateurs de l’école Synergie Naturopathie autour d’un programme de conférences, sur le thème du métier de naturopathe, orchestrées par Eva Mischler  :
 
📆13 avril:
🕧12h30 🌱« Présentation de la naturopathie » avec Corinne
🕔17h 🐶« Présentation de la naturopathie animalière » avec Cibrina
🕗20h 🔀« Présentation des débouchés » avec Laureline
 
📆14 avril:
🕧12h30 🕵🏻‍♂️« Présentation de l’approche naturopathique » avec Marie
🕔17h 🧬« Connaître son corps pour être acteur de sa santé » avec Pierre
🕗20h 💧« La place de l’hygiène de vie dans la naturopathie » avec Marie Alice
 
📆15 avril:
🕧12h30 🌿« La place des plantes dans la naturopathie » avec Morvana
🕔17h 👩🏻‍🏫« Présentation des différents cursus à l’École Synergie Naturopathie » avec Corinne, Evelyne et Cibrina
 
🎞️ Toutes ces vidéos sont gratuites et à revoir en replay !

Sommet de la naturopathie Lire la suite »

Le yoga des yeux

Le yoga des yeux

Le yoga des yeux est une façon de faire travailler en douceur les globes oculaires. Faire quelques petites minutes de yoga des yeux plusieurs fois dans la journée fait non seulement du bien à notre vision mais en même temps :

– nous donne un temps d’arrêt sur la tâche en cours nous permettant de lâcher prise un instant

– nous permet de faire quelques respirations pendant les exercices redonnant à notre organisme  un gain de vitalité et d’énergie pour poursuivre nos activités,

– nous délasse totalement.

Si l’exercice est pratiqué juste avant de se coucher, il permet aussi de se mettre dans une sorte de bulle et de faciliter l’endormissement.

                                                 En pratique :

Asseyez-vous les pieds bien ancrés au sol, en gardant le dos bien droit. La tête reste toujours immobile.

Regardez successivement en haut puis en bas (répétez dix fois)

Puis  à droite et à gauche (répétez dix fois)

Enfin en haut à droite et en bas à gauche (dix fois).

Répétez l’exercice dons le sens inverse.

Pour finir effectuez cinq cercles en partant vers la droite, puis cinq cercles en partant de la gauche. 

Frottez vos paumes de main l’une contre l’autre, jusqu’à ce qu’elles soient bien réchauffées. 

Fermez les yeux et posez les paumes sur les paupières, sans exercer de pression sur les yeux. 

Concentrez-vous sur la chaleur des mains. Sentez la chaleur détendre les muscles oculaires. 

Répétez l’exercice deux à trois fois

Le yoga des yeux Lire la suite »

L’eau d’ortie

L'eau d'ortie

                                         POUR LA RECETTE :

Vous aurez besoin d’une carafe, d’eau et de feuilles d’ortie.

  • Mettre deux grosses poignées d’orties préalablement nettoyées, dans un litre d’eau froide.
  • La laisser reposer à température ambiante pendant une nuit. Personnellement, j’y ajoute aussi des rondelles de citron 🙂
  • Le lendemain filtrer les feuilles et c’est prêt !

Un léger goût de banane est perceptible, ce qui plaira aux enfants. Je vous recommande d’ailleurs de la préparer avec eux !

                                          QUELS BIENFAITS ?

Cette boisson viendra soutenir et amorcer le processus de détoxification de l’organisme tout en soutenant votre système immunitaire.

L’organisme , ainsi alléger des ses toxines, retrouve son principe d’ autorégulation et sa capacité à se protéger.

Vous retrouverez ainsi de l’énergie et éviterez les coups de fatigue. Privilégier d’ailleurs vos dégustations le matin et en début d’après-midi.

L’ortie a une action diurétique et sere efficace pour soutenir le travail de vos reins, indispensable au bon équilibre acido-base de notre corps.

En agissant sur les portes de sorties, votre peau ne prendra plus le relais, elle sera éclatante et réduira l’apparition de boutons ou petites imperfections.

De part son action reminéralisante, elle protège également votre système ostéo musculaires et soulagera vos articulations.

            Alors profitons du printemps, faisons le nettoyage 😉

Après préparation, elle se garde au frais (2-3 jours maximum !) sinon elle se transforme inexorablement en purin d’orties ! Elle sera toujours utilisable, mais dilué et pour vos plantes !

                                                                                       Bonne dégustation

L’eau d’ortie Lire la suite »